Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

Bienvenue chez CENTURY 21 Agence Babut, Agence immobilière FONTAINEBLEAU 77300

L'actualité de CENTURY 21 Agence Babut

Fête des voisins le 29 mai 2015

Publiée le 06/05/2015

L'idée d'Immeubles en fête est née quand Atanase Périfan et un groupe d'amis créent en 1990 l'association " Paris d'amis " dans le 17ème arrondissement pour renforcer les liens de proximité et se mobiliser contre l'isolement.

L'association réalise de nombreux projets comme un service de parrainage pour les voisins en difficulté, des fêtes de Noël en famille pour les personnes seules, un service d'aide aux personnes à mobilité réduite, un autre pour la recherche d'emploi, des haltes-garderies à domicile...

En 1999, l'association lance la Fête des voisins dans le 17ème arrondissement de Paris. Le succès est immédiat puisque 800 immeubles y participent, permettant de mobiliser plus de 10 000 habitants !

Lors de la 15ème édition, le 23 mai dernier, plus de 15 millions de participants dans le monde se sont mobilisés dont 7 millions de Français. Au total, plus de 944 mairies et bailleurs ont participé en France.

 

 

 

 

 

 

10 BONNES IDEES POUR REUSSIR VOTRE FETE

 

 1 . Parlez-en à vos voisins Ne préparez pas la fête tout seul dans votre coin. Le meilleur moyen de faire venir du monde à la Fête des voisins c'est d'en parler autour de vous et d'impliquer vos voisins dans la préparation. Plus vous serez nombreux à préparer la fête, plus le bouche-à-oreille fonctionnera. Répartissez-vous les tâches, partagez les projets, discutez-en. Cette préparation en commun c'est déjà un peu la fête

 

 

2 . Soignez la publicité Récupérez des affichettes dans un magasin Carrefour, Carrefour Market, dans votre mairie (si elle est partenaire d'Immeubles en fête) ou à notre agencepour les disposer dans le hall de votre immeuble, sur les portes d'entrées et dans les ascenseurs.

3 . Trouvez le bon lieu Prévoyez de tenir la fête dans les parties communes de l’immeuble (cour, entrée, hall, porche, jardin…) plutôt que dans l’appartement d’un habitant. Ce sera moins intimidant pour les gens qui ne connaissent pas grand monde dans l’immeuble. Si vous n’avez aucun lieu disponible dans l’immeuble, il est possible de faire cela sur le trottoir ou dans la rue : attention aux problèmes de sécurité et… de voisinage. Pensez à prévoir des solutions de repli en cas de mauvais temps.

4 . Installation Pensez au matériel pour installer un buffet (tréteaux et planches, tables) mais aussi à des sièges, notamment pour les personnes âgées.

  5 . Le boire et le manger Tous les goûts sont dans la nature ! Prévoyez donc des boissons avec et sans alcool. Les punch et autres sangria sont en général appréciés pour leur côté festif. Prévoyez aussi de quoi grignoter : biscuits apéritifs, légumes crus, charcuteries, amuse-gueule. Le mieux est que chacun apporte sa contribution à la constitution du buffet.  

6 . N’oubliez pas les enfants ! Les enfants sont toujours bon public pour les fêtes. Ne les oubliez pas dans l’organisation : nourriture adaptée, boisson sans alcool, bonbons, ballons, etc.

 7 . N’hésitez pas à faire connaissance

Le jour de la fête, ne restez pas dans votre coin. Le but est de mieux connaître ses voisins, alors faites le premier pas et présentez-vous. Les timides vous en seront reconnaissants. Si votre immeuble ou votre résidence est très grand, imaginez des étiquettes pour indiquer le nom de chacun.

8 . Participez vraiment Ne soyez pas spectateur mais acteur de la fête. Impliquez-vous dans l’organisation et mettez-vous à la place des autres. Imaginez des solutions pour ceux qui sont gênés pour participer : garde d’enfants, maladie, handicap.

9 . Soignez l’ambiance Pensez aussi à la décoration (guirlandes, fleurs, plantes) et à la musique. Mais attention à ne pas importuner les voisins qui ne participeraient pas à la fête. Ce n’est pas le jour pour se fâcher avec votre entourage !

10 . Ce n’est qu’un début La fête des voisins est un début, un premier pas pour mieux vivre dans son environnement quotidien. Qu’elle soit une occasion pour démarrer des projets en commun, pour rompre avec l’anonymat et l’isolement.

Notre actualité