Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

Bienvenue chez CENTURY 21 Agence Babut, Agence immobilière FONTAINEBLEAU 77300

L'actualité de CENTURY 21 Agence Babut

GALOPEC Les sept péchés capitaux à Barbizon

Publiée le 16/07/2013

GALOPEC Les sept péchés capitaux


Espace Culturel Marc Jacquet Rue Théodore Rousseau  77630 BARBIZON

Tel : 01 60 66 41 87  
Site internet : www.barbizon.fr






Au cœur de la forêt de Fontainebleau, la mairie du village de Barbizon invite cette année deux artistes : Marie Laure Viébel et Barthélémy Toguo.

Cette exposition est inspirée par plusieurs rencontres :
- La rencontre entre deux forêts, celle de Fontainebleau, une des plus belles d’Europe et celle de l’île de Praslin, aux Seychelles, la célèbre "Forêt de Mai", unique au monde, classée par l’UNESCO au patrimoine mondial de l’humanité.

- La rencontre entre le cérébral général britannique Charles Gordon et "La Forêt de Mai" en 1881. Il la qualifie de "Paradis terrestre".
L’arbre du coco de mer devient "l’Arbre de la Connaissance du Bien et du Mal".
Le "coco de mer", la plus grosse graine du monde, à la fois végétale et humaine, aux formes sensuelles et féminines devient "le fruit de la tentation". Naissance d’un mythe.

- La rencontre entre Marie-Laure Viébel et Barthélémy Toguo, tous deux inspirés par la nature, fascinés par le dialogue entremêlant l’humain et le végétal, le masculin et le féminin, bref, la dualité de la vie sous toutes ses formes. Leurs univers résonnent de correspondances, leurs regards se croisent : leur rapprochement est immédiat. Ils éprouvent une même fascination pour "Mother Nature", la "Mère Nature" et partagent les mêmes interrogations existentielles.

"GALOPEC"
C’est l’acronyme permettant de mémoriser "les sept péchés capitaux" : Gourmandise - Avarice - Luxure - Orgueil - Paresse - Envie - Colère.

La scénographie intérieure :
- Du plafond, une gigantesque tente de tulle blanche flotte et s’étire sur les murs.
- Au centre de l’exposition, l’arbre de la Connaissance du Bien et du Mal enfermant une graine de coco de mer d’or, le fruit de la tentation à l’origine du péché originel.
- Autour, sept installations réalisées "à quatre mains" illustrant chacun des sept péchés capitaux.

L’alliance de matériaux divers, tels le sable (de la forêt de Fontainebleau), le bois, les matières dorées, le verre, les sculptures de bronze, les aquarelles aux couleurs transparentes, bouscule nos sens et notre imaginaire.

A l’extérieur, deux installations dénoncent les dérives du monde moderne :
- La recherche intempestive sur la génétique, source d’inquiétude : un champ de lin en forme de triangle a été planté sur le rond point devant le bâtiment qui abrite l’exposition. DANGER ?

- La pollution sauvage qui détériore l’environnement : une graine de bronze géante entourée de "dépôts sauvages" dans la forêt de Fontainebleau

Marie Laure Viébel et Barthélémy Toguo proposent un parcours initiatique qui encourage le visiteur à s’interroger sur la notion du Bien et du Mal, sorte de voyage intérieur, avec pour toile de fond, l’arbre, la forêt, la nature, le rapport au sacré, les effets pervers de l’homme sur l’environnement.

"Notre production artistique célèbre la Nature et la relation des hommes avec la Nature. L’art incarne ce rêve fou de vivre en harmonie avec la Nature. Nous voyageons fréquemment tous les deux à travers les cinq continents. La folie de la course à la production y est partout présente. Les hommes jouent dangereusement avec le feu sacré." Marie-Laure Viébel

"L’art étant une forme d’engagement, il se doit de faire passer un message, une alerte, surtout pour les futures générations. Nos œuvres interrogent et incitent à faire prendre conscience de tout cela." Barthélémy Toguo